Wooclap – service de votes en direct

Accès Wooclap ECL

Nous serions ravis de vous accompagner dans la découverte de cet outil et de ses fonctionnalités en cohérence avec vos activités d’enseignement.

Nous pouvons proposer deux formes d’accompagnement :

  • des formations techniques sur l’utilisation de Wooclap en groupes réduits
  • et/ou des rendez-vous individuels plus axés sur l’adéquation avec vos actions de formation.

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante :

dsi.tice@ec-lyon.fr ou marianne.alex@ec-lyon.fr

 

Ce document présente les premières étapes pour une prise en main rapide de Wooclap. Toutes les fonctionnalités sont détaillées sur le site de Wooclap (https://www.wooclap.com) Un guide d’utilisation complet est consultable et téléchargeable : Wooclap – Guide d’utilisation (FR).

 

Wooclap est un outil interactif intuitif et simple d’utilisation qui permet de :

  • afficher votre support de cours (PowerPoint, Pdf, Keynote et Google Slide) ;
  • créer des interactions diverses entre les élèves et vous (tests, sondages, enquêtes, murs de messages, alerte des étudiants « confus », compétitions) ;
  • partager des supports de cours avec les étudiants ;
  • exporter les résultats de vos interactions (réponses des étudiants, en effectif complet ou en individuel) et les envoyer aux élèves.

 

Propriété intellectuelle :

Les éléments accessibles sur le site wooclap et qui ont été publiés par les utilisateurs des services de wooclap.com, ainsi que leur compilation et construction (texte, photographie, image, icône, vidéo, logiciel, base de données, donnée, etc.), sont protégés par les droits de propriété intellectuelle des utilisateurs.

Utilisation PSSI :

Le service wooclap est un service en ligne pouvant héberger du contenu. Les serveurs de stockage du service sont basés en Belgique. Dans le cadre de la protection du potentiel scientifique et technique de la nation (PPST), les données numériques issues des zones à régime restrictif (ZRR) classées confidentielles et/ou sensibles n’y sont pas autorisées. En effet, l’externalisation hors du territoire national des données informatiques nécessite de bénéficier de conditions contractuelles, techniques, juridiques et de sécurité équivalentes à celles d’un contrat conclu avec un prestataire établi et opérant sur le territoire national. De ce fait, le traitement des données informatiques de la ZRR est susceptible de tomber sous le coup des articles 411-6 et suivants du code pénal qui sanctionnent notamment le fait de rendre accessible à une entreprise ou organisation étrangère des documents ou données informatisées dont l’exploitation, la divulgation ou la réunion est de nature à porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation.